Paquet Scellé : Pirates, en avant toute ! (28/10/2017)

le

Samedi 28 octobre, je suis allé faire un paquet scellé à la boutique en face de chez moi. Ça faisait plusieurs mois que je n’avais pas pratiqué ce format car je n’en avais pas eu l’occasion et niveau deck building, soyons clair, je suis un peu rouillé. Alors voici un petit compte rendu sur la façon dont les choses ont tourné…

Paquet scellé et défis

14h15 : je traverse la rue et franchi la porte de la boutique. Une personne attend déjà que le reste de la troupe arrive pour attaquer le déballage des boosters et commencer la construction de deck.

Vers 14h30, 1 autre personne nous rejoint, avec Fabrice (le patron de la boutique) nous sommes donc 4 joueurs prêts à en découdre. Afin d’apporter un peu de piment et de nous permettre de remporter plus de cartes promos (Fatal Push), Fabrice nous propose une liste de 8 défis à réaliser pendant l’après midi. Des défis sur Magic ? Assurément ! Donc voici quelques défis que nous avions à réaliser (j’ai oublié les 4 autres) :

  • Faire voler un dinosaure
  • Faire piloter un dinosaure
  • Gagner 8 points de vie en 1 tour
  • Attaquer avec 5 pirates en 1 tour

A première vue, cela n’a rien d’insurmontable en soit, encore faut il ouvrir les bonnes cartes dans les boosters qui nous ont été attribués…

Construction du deck

Après avoir ouvert mes 6 boosters, petit moment de solitude car je ne vois pas trop sur quoi partir comme deck… Mais visiblement, mes futurs adversaires sont dans le même cas que moi. Finalement, je décide de prendre comme base l’Amirale Beckett Hardiesce, créature légendaire pirate qui permet de donner un coup de fouet aux autres pirates… Je sélectionne donc la quasi totalité des pirates trouvés dans les boosters, ajoute quelques sorts pour compléter et je me retrouve avec ce deck :

11 Créatures

1 Admiral Beckett Brass
1 Deadeye Tormentor
1 Deadeye Tracker
1 Dire Fleet Hoarder
1 Dire Fleet Interloper
1 Brazen Buccaneers
1 Fathom Fleet Cutthroat
1 Lightning-Rig Crew
1 Storm Fleet Spy
1 Wind Strider
1 Sailor of Means

13 Sorts

1 Arcane Adaptation
2 Cancel
1 Fiery Cannonade
1 Firecannon Blast
1 Heartless Pillage
1 Hijack
1 March of the Drowned
1 Mark of the Vampire
1 Navigator’s Ruin
1 Pirate’s Cutlass
1 Skulduggery
1 Spell Swindle

16 Terrains

5 Island
5 Mountain
5 Swamp
1 Unknown Shores

Alors au final, la synergie de ce paquet scellé est pas trop mal compte tenu du caractère aléatoire du contenu des boosters. En effet, l’Amiral me permet de renforcer mes autres pirates mais également de prendre le contrôle de permanents du joueurs adverse si j’ai pu lui infliger des dégâts avec au moins 3 pirates. Fiery Cannonade est aussi très bien pour affaiblir les lignes adverses sans que les miennes ne soient affectées.

Pirates, en avant toute !

3 parties à disputer dans l’après midi, il ne va donc pas falloir chômer ! Heureusement, Fabrice garde un oeil sur le chronomètre pour que nous ayons le temps de faire tous nos matchs sans finir à 22h…

Paquet scellé : mon deck pirates !

Visiblement, mes adversaires n’ont pas été très bien servis dans les boosters qu’ils ont ouvert donc par de quartier ! Mon premier match se passe plutôt bien avec un score de 2-0. Gros bonus : j’arrive même à réaliser un des défis qui nous a été lancé à savoir attaquer avec 5 pirates en un tour. Pour le second match, je m’impose 2 manches à 1 contre un deck plus contrôle. Malheureusement pour lui, il n’a rien pu faire à la 3ème manche contre ma horde de pirates… Mais il faut dire que l’Amiral m’a filé un sacré coup de main !

Précision de taille : pour chaque manche de ces deux matchs, j’ai décidé de mulligan 1 à 2 fois, chose que je n’ai pas fait pour le dernier match… Excès de confiance ? Peut être, en tout cas j’ai pris le risque de démarrer avec une main qui n’était pas forcément à mon avantage. Autre point à prendre en compte : le deck de mon adversaire et les cartes que j’ai pu découvrir dans mes boosters. En effet, hormis quelques blasts, aucune carte ne me permettait de détruire directement une créature et mon adversaire en a profité avec un deck contenant pas mal d’équipements boostant rapidement les points de vie de ses créatures. Je m’incline 2 manches à 1, en me disant que j’aurai mieux fait de mulligan.

Vive les cartes promo et les foils !

Au final je m’en tire pas trop mal pour ce paquet scellé, j’ai pu remettre un peu le nez dans le deck building et surtout je suis reparti avec quelques cartes bien sympathiques, promo ou foil !

Paquet scellé : la récompense après une rude bataille

A bientôt pour un nouveau compte rendu d’event !

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *